Le jour ou tout a changé

 

Un jour j’ai trouvé dans ma boîte à lettres un calendrier annuel dont toutes les images avaient été réalisées par des artistes gravement handicapés.

 

 Ils peignaient !

 

Ils peignaient en tenant leur pinceau avec la bouche, ou avec le pied !

– alors j’ai regardé mes deux mains et j’ai eu honte.

J’ai repris mes pinceaux.

 J’ai repris mon crochet.

 J’ai repris mon aiguille à broderie.

Et je me suis obstinée – des jours – des semaines – des mois. 

Jusqu’à ce que mes mains m’obéissent à nouveau.

 

Elles sont toujours raides.

 Elles sont toujours douloureuses.

 Parfois elles n’arrivent à garder, ni le pinceau,ni le crochet,

ni l’aiguille.

 Parfois c’est le contraire, elles sont tellement crispées

qu’elles ne peuvent plus les lâcher.

 

Alors je les engueule, je les frappe, je leur fais la leçon.

Puis je les réconforte, les bichonne, les soigne.

 

En fin de compte elles m’obéissent !

 Celle qui commande,

ce n’est pas la maladie,

ce n’est pas la douleur,

ce n’est pas la fatalité.

 

 

C'est moi !

 



31/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Loisirs créatifs pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres