hebergeur image
hebergeur image

hebergeur image

 

Ce qui manque quand on parle de la fibromyalgie,

c'est un discours positif.

 

Lorsque je fréquentais un groupe de soutien, j'avais l'impression d'assister à un concours de

"je suis celui (ou celle) qui souffre le plus".

 

Ce n'est pas comme cela qu'on avance.

 

Je ne suis plus à la recherche d'un traitement  car je vais moralement très bien.

C'est dans l'acceptation que j'ai trouvé le plus grand soulagement.

Il ne s'agit plus pour moi de lutter contre la maladie ou de m'illusionner sur une hypothétique guérison.

 

mais de vivre bien avec.

 

Je suis tout de même à l'écoute des progrès de la recherche, mais dans une optique différente

- par curiosité -

 

En dehors du côté artisan, ce que je souhaite faire sur mon blog,

c'est communiquer à d'autres personnes que l'on peut vivre bien et contrôler la douleur,

donner mes petits "trucs" pour faire face au quotidien.

 

Je crois que si cela marche pour moi, cela peut marcher pour d'autres.

 

Je ne sais pas exactement quand la fibromyalgie a commencé à m'envahir. Cela a dû se faire petit à petit.

Des douleurs, des gênes, des malaises pour lesquels le médecin ne trouvait pas d'explication.

Toutes ces étapes, vous les connaissez aussi bien que moi, je ne m'y attarderai donc pas.

 

Ce que je veux transmettre, ce sont mes solutions.

 

cliquez sur les titres ci-dessous


Mes 2 première solutions

Mon chemin vers le mieux

La solution médicament

La solution « Philippe » (première partie)

La solution « Philippe » (deuxième partie)